• Lady Marshmallow •

Version n°7 : ft. Mary-Kate Olsen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Automutilation.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liizey.
Je prend mes marques
Je prend mes marques
avatar

Messages : 210
Âge : 22
Localisation : Devant mon ordi : D
Centres d'intérêt : La musique !

• Profil Express •
Playlist: Cendrillon - TÉLÉPHONE.
Humeur: Fatiguée
The Nawak Box:

MessageSujet: Automutilation.   Dim 22 Nov - 2:53

    Coucou les filles !

    Alors ... Tout a commencé il y a quelques semaines. Un soir, j'étais crevée, j'étais pas bien, je venais de me prendre la tête avec ma meilleure amie, j'avais plein de soucis. J'étais totalement mal. Et en train de faire un exo de maths. J'étais avec mon compas, quand, tout a coup, j'ai eu l'envie, limite le besoin de me faire du mal. Alors j'ai pris mon compas, et je me suis fait une assez grande coupure sur le bras gauche, mais peu profonde.
    Et, là, je me suis rendu compte que ça me faisait réellement un bien fou. Que je me sentais beaucoup mieux. Comme si ... comme si je m'étais vengée. Comme si me faire du mal arrangeait tout. Alors j'ai continué. Je me suis fait, ce soir là, plusieurs coupures au compas sur le bras, et aussi sur la cheville. Toujours pareil, des coupures peu profondes.
    Allant mieux, je me suis couchée. Les coupures ont commencé à me faire très mal et j'ai regretté. Et puis, je me suis dit que le lendemain, ce serait guéri, on en parlerait plus. Sauf que je me trompais. Le lendemain, ça me faisait super mal et tout.
    Mais bref, mon gros problème, c'est que je suis devenue comme dépendante à la mutilation. Depuis ce mercredi, pratiquement chaque soir, je reprends mon compas pour me couper les bras. De plus en plus fort, de plus en plus profondément.
    Ca me fait vachement peur, mais j'arrive plus à arrêter du tout.

    J'ose en parler à personne, j'ai peur qu'on me prenne pour une folle, pire, que les gens soient déçus.
    Les filles, aidez moi s'il vous plait, comment je dois faire pour arrêter ... ?

    J'ai eu beaucoup de mal à me confier comme ça ... si d'autres filles sont dans mon cas, vous pouvez aussi en parler ici ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audrenne
J'installe tranquillou
J'installe tranquillou
avatar

Messages : 73
Âge : 20
Localisation : En région parisienne.
Centres d'intérêt : La musique, l'écriture, les sorties entre amis, la danse... Rien de spécial en somme.

• Profil Express •
Playlist:
Humeur: Nostalgique
The Nawak Box:

MessageSujet: Re: Automutilation.   Dim 22 Nov - 11:24

    Je suis dans le même cas que toi, et ce depuis mes sept ans :/ J'ai trouvé une astuce, cacher mes compas, ciseaux & couteaux. Ca peut te paraître banal, mais ça marche.
    Tu peux dmander aussi de l'aide auprés d'un psychologue, si il te juge c'est qu'il est incompétent. Soit tu en demandes à tes parents, soit tu vas voir celui decollége/lycée (où il doit y avoir un normalement). Puis, si tu as peur que les gens te prennent pour une folle, il ne faut pas te confier à n'importe qui, mais il faut aussi en parler. :) C'est l'une des seules façons d'"éxtoriser" ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Punchies
Modératrice * Ne lutte pas contre le pouvoir xD
Modératrice * Ne lutte pas contre le pouvoir xD
avatar

Messages : 1137
Âge : 27
Localisation : Toulouse
Centres d'intérêt : Cinema, musique, littérature, graphisme, internet.

• Profil Express •
Playlist:
Humeur: Calme
The Nawak Box:

MessageSujet: Re: Automutilation.   Dim 22 Nov - 20:30

Voir un psy, c'est la meilleure idée je pense.
L'automutilation, c'est une façon d'extérioriser comme tu l'as dit. Essaie de trouver une autre façon d'extérioriser tes sentiments: en parlant, en écrivant, en faisant un sport qui permet de te libérer (à éviter : les sports super académiques et stricts, mieux vaut quelque chose où tu peux te lacher vraiment).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Temptation
Je fait comme chez moi !
Je fait comme chez moi !
avatar

Messages : 1401
Âge : 26
Localisation : Nissa - chez les ploucs
Centres d'intérêt : Arts Graphiques

• Profil Express •
Playlist: Gary Jules - Mad World
Humeur: Heureuse
The Nawak Box:

MessageSujet: Re: Automutilation.   Dim 22 Nov - 20:45

J'ai commencé il y a quelques semaines suite à un gros chagrin à cause d'un mec. J'ai fait la bêtise de lui avouer et je pense qu'il a pris peur (peur de savoir que quelqu'un se fait du mal pour nous juste parce qu'on lui fait un peu la gueule) et il m'a carrément engueulée et enfoncée encore plus que je ne l'étais et m'a complètement rejetée.
Au début c'était comme toi, au compas. Et puis un jour ça m'a plus suffit j'ai pris le cutter, maintenant je me fais des coupures jusqu'à bien saigner quoi.
En cours j'ai littéralement fondu en larmes, mon prof a remarqué mon bras. J'ai de la chance qu'il soit incroyablement gentil et proche des élèves, je lui ai avoué et en parler avec lui m'a énormément aidée même si je continue toujours... Comme toi j'ai besoin d'exterioriser ce que j'ai sur le coeur parce que c'était trop gros, trop énorme pour que je garde ça à l'interieur de moi, je devais le montrer sur mon bras. Je comprends tout à fait ce que tu ressens et pourquoi tu le fais. J'ai BESOIN de le faire, aussi bien pour me défouler que pour me punir d'avoir été aussi c*nne quand j'avais des problèmes avec le mec en question parce que je m'en veux énormément.
Même si ça ne m'a pas arretée, je te conseille d'en parler à quelqu'un, pas forcément que tu connais bien (personnellement, je préfère en parler à mon prof qu'à mes parents, je suis plus à l'aise, il est hors de question que mes parents soient au courant), en parler ça soulage beaucoup, tu te sentiras plus légère après ;)

Pour reprendre ce que m'avait dit mon prof, trouve toi autre chose pour te défouler, prends une bate de baseball et frappe tout ce que tu veux, donne des coups de poings dans les murs, hurle, mais ne te fais pas ça.
Personne au monde ne mérite que tu te fasses du mal pour lui, pas même ta meilleure amie ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pets-sitting.e-monsite.com/
Breathe.
J'installe tranquillou
J'installe tranquillou
avatar

Messages : 69
Âge : 23
Localisation : California
Centres d'intérêt : Musique, Webdesign ...

• Profil Express •
Playlist: Sad Soul - Ronnie Bird
Humeur: Heureuse
The Nawak Box:

MessageSujet: Re: Automutilation.   Lun 22 Fév - 0:05

Je te conseille vraiment d'arrêter. C'est dur c'est clair, mais ça en te mène à RIEN. Absolument rien. C'est juste une impression que tu as, de te sentir mieux, c'est une illusion, rien de concret. parce qu'au fond tu ne te sens vraiment pas mieux, je dirais même pire. Si tu veux extérioriser, je te conseille de faire un sport où tu peux vraiment te lâcher, sinon, si tu t'en sens le courage, dis le à une amie vraiment proche. Une amie à moi me l'avait dit il y a quelques années, et ça fait toujours du bien de sentir qu'on n'est pas seule. Alors, vraiment, arrête ça :S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dailymcadams.fanfusion.org
Nanis
J'installe tranquillou
J'installe tranquillou
avatar

Messages : 109
Âge : 24
Localisation : Somewhere

• Profil Express •
Playlist: Love Will Come Through - Travis
Humeur: Calme
The Nawak Box:

MessageSujet: Re: Automutilation.   Lun 22 Fév - 1:02

Dernièrement j'ai eu énormément à faire à l'automutilation. Une amie à moi va très mal, et elle se mutile. Et pas qu'avec son compas. Mais aujourd'hui elle est à l'hôpital psychiatrique donc ça s'arrange. Bref peu importe.
Moi je ne dirais pas "Arrêtes absolument". Tout simplement car je pense qu'arrêter d'un coup te donnera envie de recommencer plus rapidement. Mais évidement il faut que tu arrêtes. Parler à un psy ou à quelqu'un ça peut en effet aider. Mais je pense qu'il faut aussi que tu réalises que ça ne mène à rien. Ca ne t'aides pas et dans quelques temps tu regretteras ton geste.
Comme tout le monde te l'as dit il faut que tu trouves un moyen d'extérioriser autrement.
En tout cas pour moi la prise de conscience est essentielle. Je dis pas ça au hasard, quand j'étais au collège je me mutilais car j'ai passé deux années à me faire insulter par tout le monde, même mes amis, donc au final je pensais que quelque chose n'allait pas chez moi. Puis ensuite j'ai réussi à arrêter, et aujourd'hui bien que je ne me fasses plus insulter tout va encore de travers dans ma vie. Mais je sais que me mutiler ne m'aide absolument pas à aller mieux, et que au contraire ça empire les choses. J'osais pas en parler à mes parents, j'ai encore des marques ... Bref ça n'aide pas.

(Bon j'ai posté même si le sujet a été ouvert il y a quelques mois, ça aidera peut-être d'autres personnes.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Automutilation.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Automutilation.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Lady Marshmallow • :: Une affaire de fille* :: . Allô Maman Bobo... :: Petits problèmes et gros soucis-
Sauter vers: