• Lady Marshmallow •

Version n°7 : ft. Mary-Kate Olsen
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Partir.

Aller en bas 
AuteurMessage
Valentaïne.
Modératrice * Ne lutte pas contre le pouvoir xD
Modératrice * Ne lutte pas contre le pouvoir xD
Valentaïne.

Messages : 1687
Âge : 26
Localisation : Québec :)
Centres d'intérêt : ce qui m'intéresse... (la réponse trop claire!)

• Profil Express •
Playlist: Toxic Valentine - All Time Low
Humeur: Positive
The Nawak Box:

Partir. Empty
MessageSujet: Partir.   Partir. Icon_minitimeMer 3 Mar - 5:08

Voilà le tout début de mon humble histoire. Certes c'est pas Zola, je n'ai pas la prétention d'être une bonne écrivaine. Toute critique sera prise pacifiquement :P. Peut-être qu'un de ces jours je posterai la suite. Si ça vous plait. Qui sait...

Partir


    - Partons en voyage.
    - En voyage où?
    - N’importe où. Partir.

Clara manqua de s’étouffer avec son café. Jamais, de toute sa vie, son amie n’avait été aussi impulsive. Elle faisait toujours des plans, ne laissait jamais rien au hasard. Ses vêtements étaient classés par couleur, son agenda allergique aux imprévus. Et la voilà qui débarquait sans prévenir, un sac des biscuits préférés de Clara à la main, et qui lui annonçait qu’elles partaient en voyage sans suivre le moindre horaire. Quelque chose clochait. Mais au lieu de commencer à la mitrailler de question, Clara posa la seule qui comptait vraiment. Le reste, elle aurait tout le temps de le découvrir. Poser des questions aurait uniquement causé un repli de son amie.
    - Quand?

Myriam fut prise de court. Elle avait déjà préparé son esquive aux demandes d’explications qui auraient suivies avec n’importe qui. Elle eut une bouffée d’affection pour Clara, qui n’était décidément pas n’importe qui. Après tant d’années, elle parvenait toujours à la déstabiliser.
    - Comme tu veux.
    - Demain soir?
    - Parfait.

Myriam observa son amie, qui recommença tranquillement à boire son café, comme si elles venaient tout juste de parler de la température du lendemain. En se dirigeant vers chez Clara elle avait espéré que celle-ci réagirait bien, mais maintenant elle aurait voulu que son amie résiste, questionne, s’énerve. Ce silence, c’était trop bizarre.
    - C’est tout ce que ça te fait?
    - Je pourrais te poser toutes les questions qui se bousculent dans ma tête, mais tu les éluderas aussitôt. Autant sauter cette étape et ne pas perdre notre temps et notre énergie dans ce combat perdu d’avance.

En voyant l’air perdu de son amie, Clara eu du mal à ne pas rire. Elle aurait pourtant dû comprendre ce comportement d’un stoïcisme exemplaire qui était normalement le sien. C’était bien cela, on aurait presque dit qu’elles avaient changé de rôle. Myriam tentait de déchiffrer son visage hermétique, pas le contraire. Elle mordit dans un biscuit. Délicieux.
    - Au fait, tu n’as vraiment aucune idée d’où on va?

* * *
Revenir en haut Aller en bas
http://imlikethat.skyrock.com
Blibi-Butterfly
J'suis une habituée maintenant
J'suis une habituée maintenant
Blibi-Butterfly

Messages : 337
Âge : 23
Localisation : Québec :P
Centres d'intérêt : Lecture, Patinage, bref, TOUS :)

• Profil Express •
Playlist: Can't be Tamed - Miley Cyrus
Humeur: Fatiguée
The Nawak Box:

Partir. Empty
MessageSujet: Re: Partir.   Partir. Icon_minitimeMer 3 Mar - 5:31

Ouais :)
Tu es une bonne écrivaine, tu sauras :P
Ça serait même un très bon début de roman.
Je veux et j'exgige la suite Partir. 82757
Revenir en haut Aller en bas
Valentaïne.
Modératrice * Ne lutte pas contre le pouvoir xD
Modératrice * Ne lutte pas contre le pouvoir xD
Valentaïne.

Messages : 1687
Âge : 26
Localisation : Québec :)
Centres d'intérêt : ce qui m'intéresse... (la réponse trop claire!)

• Profil Express •
Playlist: Toxic Valentine - All Time Low
Humeur: Positive
The Nawak Box:

Partir. Empty
MessageSujet: Re: Partir.   Partir. Icon_minitimeLun 8 Mar - 3:40

Merci beaucoup, mais tu exagères un peu :P Cette fois-ci, j'ai pas du tout fait de mise en page, haha, je suis trop feignante.

Évidemment, c’était Myriam qui conduisait. Ça allait de soit, et les arrangeait toutes les deux. Autant Clara qui n’aimait pas vraiment ça que Myriam pour qui conduire figurait dans la liste de ses plaisirs quotidiens. Il lui arrivait de trouver des prétextes pour utiliser sa voiture. Pas très écologique, mais ce n’était pas le genre de causes qui touchaient Myriam de toute façon. Clara avait allumé la radio et elles chantaient à tue tête, Clara avait même improvisé un micro avec sa bouteille d’eau. Un sourire plaqué sur les lèvres, Myriam savoura cet instant.
Quand Clara en eu assez de chanter, elle se mit à observer le paysage, le commentant à son amie avec moult détails et fioritures. Elle inventait l’histoire du paysan dans son tracteur, des oiseaux sur une clôture et même des nuages. Quand elles croisaient une autre voiture, Clara les saluait, comme une enfant. Oui, c’était exactement ça, on aurait dit une gamine qui partait en vacances. Enfin, lasse, elle s’installa confortablement sur son siège et mis ses lunettes noires, qui lui donnaient un air de star d’Hollywood. Si elles se rendaient jusque-là, Clara se fondrait parfaitement dans le décor. Élancée, toute en jambe, le visage fin, une bouche en cœur, un regard intense derrière des cils immenses, de longs cheveux bruns ondulants au gré de sa démarche féline, elle était l’image même de la féminité.
Myriam était plus petite, plus en chair. Ses courts cheveux noirs virevoltaient à leur guise autour de son joli visage ovale et régulier, au milieu duquel trônaient deux grands yeux bleus glacés. Elle aussi faisait tourner les têtes sur son passage.
À vrai dire elles formaient un beau duo de tombeuses, chacune à sa façon. La seule chose similaire de leurs beautés respectives était son naturel. Pas de chirurgie, pas de brushings matinaux.
Après une heure, Myriam remarqua que son amie s’était endormie, écrasée sur la vitre. Ce devait être un drôle de spectacle pour les conducteurs qu’elles dépassaient. Cette pensée l’amusa et c’est le sourire aux lèvres qu’elle continua paisiblement à conduire, redoublant de prudence, de peur de briser l’enfant fragile à ses côtés et de perdre ainsi la seule personne qui comptait encore.
La mort ne l’effrayait pas. Mais elle n’aurait pu supporter d’être la cause de celle de quelqu’un d’autre. Surtout Clara. On ne pouvait décemment pas imaginer Clara morte. Clara ne riant plus, ne parlant plus, ne chantant plus, ne sautillant plus. Non, Clara était la vie. Un instant, l’image d’une Clara immobile et pâlie par la mort envahit son esprit. Mal à l’aise, elle la chassa du mieux qu’elle pu. Mais c’était trop tard, l’image s’était imprimée en elle et dès qu’elle baisserait un peu sa garde, elle reviendrait.
Se tournant pour regarder Clara, son immobilité l’alarma et elle la secoua pour la réveiller. Ce qu’elle fit, non sans rechigner. Elle avait le côté droit du visage tout rouge et les cheveux en bataille. Elle était merveilleusement vivante. Myriam soupira, soulagée, et reporta son attention sur la route, ruban d’asphalte s’étirant à l’infini. Et malgré les questions de Clara, qui n’aimait pas être réveillée, mais détestait carrément ça quand c’était pour rien, elle ne sortit pas de sa symbiose avec la route. Clara se rendormit, Myriam oublia sa vision morbide.
Leurs respirations seules troublaient le silence de l’habitacle.

* * *
Revenir en haut Aller en bas
http://imlikethat.skyrock.com
Contenu sponsorisé




Partir. Empty
MessageSujet: Re: Partir.   Partir. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Partir.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Lady Marshmallow • :: The Hapiness Factory* :: . Graines d'Artistes :: Toi & ta plume-
Sauter vers: